Nous voici dans notre maison de briques (et pas trop de broc). Le container est toujours à Buenaventura, la douane, les personnes du port ou une force maléfique, le retient avec ses petits bras musclés. Il semble qu’à la différence de Popeye, il ne faille pas des légumes verts pour solutionner le problème mais plutôt des billets verts, en l’occurrence plutôt violets et verts! Enfin, pour le moment, nous tentons de mettre un peu de pression du côté de la société américaine de déménagement…
En attendant, nous prenons nos marques, comme on dit! On va à l’école ou au “supermercado” à pied en saluant les militaires qui gardent la résidence d’un amiral au coin de la rue, on accueille les installateurs jours après jours, mais jamais le jour où on les attend (sinon ça serait trop facile). On est connecté au Web! Yeh!, le frigo est branché depuis ce soir! Et le sèche-linge (à gaz) est opérationnel. Il ne nous reste qu’à réceptionner la machine à laver.
Le plus comique reste la banque! Tout semblait marchoter mais surprise, un autre client a le même identifiant que Pauline (numéro de carte d’identité) : lui est Colombien donc le type de carte est différent mais pas pour notre banque, alors, dans son système, elle rajoute le nombre “300” devant pour les différencier… Mais bien sur, l’université ne peut payer Pauline que si l’identifiant est le numéro exact de sa carte d’identité (Sans le 300).

Bref on doit changer de banque!

Advertisements