A la différence de la France où, les pistes forestières, GRs, et chemins de traverse, viticoles ou écologiques, sont légion, en Colombie, du fait d’une géographie complexe, de grands nombres de propriétés privées dont l’accès est interdit, et de notre relative ignorance, il faut faire un brin de recherche avant de partir explorer. Associé à Villa de Leyva, on retrouve souvent le nom de “Paso del Angel”, balade qui aurait sa place dans le livre “les randonnées du vertige” selon les descriptions glanées sur internet. Alors oui, c’est une belle crête herbeuse, où sur quelques mètres, on ne laissera pas les plus turbulents courir, mais nul besoin d’une main courante…

L’aventure commence bien avant d’avoir mis nos pataugas. Il faut d’abord trouver la route carrossable depuis Santa Sofía, la suivre sur quelques kilomètres, plusieurs pancartes nous sauveront la mise pour trouver une mamie et un papy, gardiens du temple, qui nous disent de garer la voiture sur le côté moyennant quelques milliers de pesos, puis nous indiquent la direction. Personne d’autre sur les lieux. Quelques panneaux nous rappellent que nous sommes sur une propriété privée (on a payé le droit d’accès)

Ensuite, la très belle balade, relativement courte (2 à 3km) file droit le long de cette crête verte, une vue imprenable sur la campagne environnante, une rivière de chaque côté (200m plus bas à droite, et quelques dizaines de mètres sur la gauche). Après avoir franchi le pas de l’ange, le trail s’élargit, et on trouvera même une sente qui nous mènera au bord de l’eau pour un pique nique les pieds au frais.

Advertisements